Forum de créations graphiques
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paris et la France pendant la guerre 14-18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arwene
The Big Admin
avatar

Messages : 1995
Date d'inscription : 08/03/2009
Age : 23

MessageSujet: Paris et la France pendant la guerre 14-18   Jeu 6 Juin - 15:51



Contexte

Lettre de Philippe Mauboussin à Juliette Mauboussin, arrivée par la poste le 14 décembre 1914

Ma chérie,
Je vais bien. J'ai eu de la chance de ne pas m'être fait emporté lors de notre dernière attaque. Celle-ci fut violente mais il y a eu très peu de pertes de notre côté. Je mange tous les jours à ma faim et dors dans un lit douillet que je partage avec mon ami François. J'aimerais être avec toi en ce moment.
Je t'aime et te fais de gros bisous, ainsi qu'à ma petite Louise
Philippe


Véritable lettre de Philippe Mauboussin, jamais arrivée jusqu'à Juliette Mauboussin et datée du 8 décembre 1914

Ma chérie,
Nous battons contre les allemands depuis deux jours. Les combats sont rudes et l'ennemi résiste malgré son manque d'hommes. Nous sommes aidés par les Britanniques. Heureusement qu'ils sont là car sans eux je crois que nous n'avions aucune chance. J'ai perdu un ami, Gaspard, durant l'attaque d'hier. Je l'avais rencontré quand nous nous étions présentés au Ministère de la Guerre pour partir au front. Il l'a littéralement explosé ; un obus lui est tombé dessus. J'avais du sang partout sur mon uniforme mais j'ai quand même réussit à continuer pour lui. Nous avons ramassé les corps à la fin de la journée pour les mettre à l'abris dans un coin de la tranchée. Nous avons encore mangé une ration dégoûtante et trop petite pour moi. Je meurs de faim et de soif. Il y a très peu d'eau là où nous sommes et le vin distribué est en quantité limité. J'ai vu des hommes prendre leur ration de vin et arriver ivre pour le combat. Moi je le garde précieusement pour les grands froids qui ne devraient pas tarder. Je partage mon dortoir avec 8 gars, tous de régions différentes et n'ayant jamais voyagé jusqu'à Paris. Le soir, ils aiment que je leur raconte la construction de la Tour Eiffel et les revus pittoresques du "Lapin Agile". S'ils savaient vraiment que Paris n'est pas comme dans les livres ... Nous sommes souvent visités par les rats, qui nous volent souvent le seul bout de pain que nous ayons de la journée. En plus, ils apportent des maladies et certains de mes camarades ont déjà perdu la vie à cause d'une de leur blessure. J'ai de la chance : pour l'instant je n'ai qu'une égratignure sur le bras droit mais rien de grave. Les tranchées puent comme tu ne t'imagines pas : ça sent la merde, le sang et le vomis et quand il pleut tout cela forme une boue très difficile à enlever. Je ne me lave presque plus ce qui me désole, moi qui, tu le sais bien, suis habitué à prendre un bain tous les jours. Il y a quelques jours, Julien a déserté notre unité. J'ai appris du lieutenant-colonel qu'il avait été pris et qu'on le fusillerait pour l'exemple. Je l'ai pleuré et j'ai prié pour lui une soirée, pensant que Dieu pourrait l'aider.
Les jours passent et se ressemblent tous mais toi ma belle que deviens-tu ? J'ai appris que tu avais trouvé un petit travail dans une fabrique de casques. J'ai honte de te pousser à faire ce genre de choses. Une aussi belle femme que toi devrait rester à la maison à s'occuper de Louise et de notre futur héritier. Sur le front, nous savons que les magasins sont en difficultés et que toute la nourriture achetée est rationnée. J'espère que tu ne manges pas qu'une soupe de rutabagas. Il te faut des forces. Louise doit être à l'école au moment où je t'écris. Elle doit avoir encore grandie. Peux-tu m'envoyer une photo d'elle ? Je la mettrais à côté de la tienne dans le pendentif que tu m'as offert le jour où je suis parti. Vous me manquez toutes les deux. J'aimerais vous serrer fort dans mes bras.
Prenez soin de vous et, quoi qu'il arrive, n'oubliez pas que je vous aime très fort,
Philipe

© night sky.


Dernière édition par Arwene le Jeu 6 Juin - 17:05, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebiggallerie.forumactif.com
Arwene
The Big Admin
avatar

Messages : 1995
Date d'inscription : 08/03/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Paris et la France pendant la guerre 14-18   Jeu 6 Juin - 16:50

Population ouvrière

Haute Société

Personnel de l'armée

Soldats Français et Alliés

Soldats Ennemis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebiggallerie.forumactif.com
 
Paris et la France pendant la guerre 14-18
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 4eme festival international de poésie à Paris
» La Fontaine pendant la guerre
» L'anti aérien pendant la première guerre - 1/35
» L'anti aérien pendant la première guerre - Scratch - 1/35
» Les fratries décimées pendant la Grande Guerre !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Big Gallerie :: Pour aider mon forum-
Sauter vers: